rpg sur la ville de new-york
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey bienvenue à toi Invité et merci de ton inscription.
Nous avons besoins d'homme sur le forum, merci de privilégier les rôles masculins s'il vous plaît
Hello les poussins, pensez à venir vous recensez si vous souhaitez rester parmis-nous ICIII
Chers futurs membres, nous ne voulons pas de membres kleenex donc si vous ne souhaitez vraiment pas vous investir à fond ne venez pas Wink

Partagez | 
 

 Visite hors de New York [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

✎ à new york depuis le : 09/05/2016
✎ anniversaire : 25/12/1993
✎ messages : : 87
✎ avatar : Katherine McNamara
✎ autres persos : Zéphyr McCoy

✎ to do list : Réussir à surmonter mon épreuve et trouver l'amour


Visite hors de New York [libre] || Jeu 8 Sep - 16:25

Je ne savais pas trop quoi faire, en fait, je me sentais étrangement mal en ce moment. Et j'avais besoin d'un peu de solitude. ça faisait un an aujourd'hui. Un an que j'avais disparut pendant une semaine. Je pleure et je regarde la plage. Je pousse un profond soupire et je me mets assise sur le sable. Je ferme les yeux. Je ne pouvais simplement pas supporter ce qu'on m'avait fait. J'étais seule, j'étais une princesse, personne ne devait me voir pleurer. Une princesse ne doit pas pleurer. Je ne me sentais vraiment pas bien. Comme j'avais besoin de ma grande soeur à cet instant... Ou mon fiancé...  Je sors un téléphone de mon sac à main de créateur et je regarde les photos en soupirant. Pourquoi n'avais je rien dit à Nath? Il aurait retrouvé ces personnes. Ces différents hommes... Je pousse un profond soupire et je regarde au loin. D'un côté je voulais être seule et d'un autre... je rêvais que quelqu'un me console. Mais qui oserait le faire?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

✎ à new york depuis le : 02/09/2016
✎ anniversaire : 25/05/1991
✎ messages : : 61
✎ avatar : Nicolas Simoes
✎ autres persos : no one

✎ to do list : -


Re: Visite hors de New York [libre] || Mar 20 Sep - 16:37

L'océan à perte de vue s'étalait devant moi lors de cette escapade en plein milieu de la journée. Je n'avais trouvé rien de mieux à faire comme souvent que de me laisser guider à travers la vile jusqu'à déboucher sur cette dernière pointe de terre avant l'immensité de l'Atlantique. Invisible mais pourtant présent encore plus loin que l'horizon perceptible, le vieux continent se situait en droite ligne derrière cette ligne bleue qui refermait le paysage entre ciel et mer. L'Europe, la terre de mes ancêtres autant que la mienne que j'ai quittée avec mes parents pour me retrouver seul ici, à définir le préambule du rêve américain. Le lieu m'inspirait pour mes textes que je puisais dans l'inspiration des effluves maritimes et de ce vent qui se joignait au climat littoral. Cependant je délaissais rapidement le cahier de mes compositions que je troquais dans mon inséparable sacoche pour mon bloc à peine entamé de papier blanc et un autre crayon. Occasionnellement, je m'adonnais au dessin, même si l'écriture de textes restait mon activité première. De la terrasse où je m'étais posé pour me déshydrater d'une boisson pétillante au citron, j'avais aperçu sur le sable une opportunité de m'essayer à la représentation réelle d'une personnage sur un arrière-plan immobile. Les cheveux colorés vifs de la femme assise sur la plage m'avaient sauté aux yeux comme un phare dans la nuit, assez puissamment pour m'inciter à provoquer les aptitudes que je possède en dessin.

Une vingtaine de minutes plus tard, le serveur m'ayant entre-temps demandé de lui payer une seconde commande - le cas contraire j'aurais été prié de poursuivre mon vagabondage ailleurs -, j'applique les derniers traits sur la feuille qui m'occupe. Je quitte alors la table, sans lasser un centime de pourboire, avec la vidange à côté du cendrier. Mes pieds dévient de la partie en dur et mes semelles s'enfoncent dans un sol modulable. Le soleil qui s'y incline varie la teinte de la chevelure de cette inconnue, ce qui m'oblige à placer ma main sur le front afin de diminuer la luminosité parfois gênante que mes lunettes de soleil pouvait très bien contrer. Vient le moment du partage lorsqu'elle surprend ma présence: " Brûlure de fin d'été " lui propose-je comme titre de croquis en lui tendant celui-ci. Elle peut le conserver et en faire ce qu'elle souhaite, même le déchirer si elle estime que je ne suis pas assez doué. Je ne la connais pas du tout, ce qui décuple le pouvoir de liberté créative sur un sujet ou une oeuvre. Parlons plutôt de "sujet" pour l'artiste amateur que je suis. " J'aurais pu l'appeler Flamboyance, mais c'aurait semblé trop présomptueux " admets-je à moitié convaincu de ma retenue sur l'appellation de cette ébauche. Avant même que la jeune femme ne prononce le moindre mot, je sens mon intervention malvenue. Une certaine nonchalance m'empêche toutefois de rapidement me rétracter, et je la regarde considérer ce que j'avais réalisé en la prenant comme modèle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

✎ à new york depuis le : 09/05/2016
✎ anniversaire : 25/12/1993
✎ messages : : 87
✎ avatar : Katherine McNamara
✎ autres persos : Zéphyr McCoy

✎ to do list : Réussir à surmonter mon épreuve et trouver l'amour


Re: Visite hors de New York [libre] || Mer 28 Sep - 18:57

Toujours prise dans mes pensées, je ne me rends pas compte qu'on m'observe, qu'on me dessine. Je garde mon regard vers l'horizon, je regarde les vagues qui vont et qui viennent, parfois, certaines viennent me chatouiller les pieds, je n'en ai cure. Je suis dans ma bulle, si j'étais fan de Superman, je dirais que je suis dans ma forteresse de solitude. C'est alors qu'un homme me présente une toile et me parle d'une histoire de brûlure. C'est vrai que les peaux de rousse brûlent au soleil. Je pose ma main sur mon épaule avant de me rendre compte qu'il parle de son tableau.

-Présomptueux? Non, pas avec un modèle tel que moi...

Je reprenais mon masque hautain, je devais me montrer en digne princesse. Je lève un peu le nez vers lui.

-J'espère que vous ne vendrez pas mon image sans mon accord, vous ne savez sans doute pas qui je suis...

Je me lève avec la grâce due à mon rang et je le détaille. Il était plus vieux que moi, mais vraiment très beau. Surement déjà en couple. Tant pis... Il aurait peut-être pu me sauver de ce mariage arrangé depuis ma naissance.

-Je m'appelle Aliénor Aëlla Alice Bourbon, princesse de France, et vous?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

✎ à new york depuis le : 02/09/2016
✎ anniversaire : 25/05/1991
✎ messages : : 61
✎ avatar : Nicolas Simoes
✎ autres persos : no one

✎ to do list : -


Re: Visite hors de New York [libre] || Mer 2 Nov - 10:10

L'arrogance, cet état d'esprit qui me répugne mais avec lequel j'ai toujours eu besoin de me contenir face à des personnes issues d'un milieu social ou qui parviennent à s'insérer dans une caste plus nobiliaire. Ca marche aussi avec les pouvoirs de richesse qui font monter un sentiment de supériorité par rapport à ceux qui n'ont pas eu la chance d'atteindre une aisance financière pareille que la leur.

De loin, cette fille paraissait pourtant biche frêle perdue dans les bois. Mais son débit est humainement pauvre tout en étant outrageusement vomitif. Heureusement que j'ai dormi d'une nuit pleine, sans quoi la nausée qui me pique les narines n'aurait pas hésité à déverser quelques macérations de fruits sur cette plage. " Je ne vends pas ce que j'apprécie réaliser ", la rassure-je sans m'épancher tant qu'elle se montre d'un abord aussi peu agréable. " Et je n'ai absolument aucune idée de votre identité, mais quelque chose me dit que je ne vais pas tarder à l'apprendre. " J'évite d'être répulsif comme je l'ai souvent montré par le passé, car la vie m'a enseigné à ne pas remballer une opportunité dès le premier abord. Avec cette Aliénor, l'approche n'est pas optimale, je recule même d'un pas pour mieux contrôler l'étincelle de haine qui naît en moi. Ca me débecte d'être mielleux, mais je fais l'effort en attendant la suite.

Son prénom reflète en grande partie la beauté de son visage et ce qui m'a attiré pour qu'elle devienne mon sujet artistique de la journée. Malheureusement, ses traits de caractère et son indisposition à me faire apprécier davantage le personnage que j'ai dessiné me font regretter de m'être autant avancé dans mon art. J'aurais dû laisser ce portrait celui d'une inconnue, il aurait été parfait sans ce désenchantement qui s'en suit.

Une princesse dit-elle être. De France, du Vieux continent, celui dont je suis également originaire. Pour avoir étudié les grandes lignes de l'Histoire, je pense que mon pays peut davantage se targuer d'avoir des anecdotes à raconter sur ses dynasties, contrairement à la France qui n'a été que passation de pouvoir et luttes entre les classes. Je rentre dans son humeur et m'amuse à ma manière dans un script inventé sur l'instant. " Dimitris Eleftherios Charamboulos Ioannis, dramaturge grec parti en exil. " Je joue de mes facultés à aisément tourner mes phrases pour enjoliver les simplicités du discours et rendre ce que je suis réellement plus grandioses. Mes meilleures armes contre l'insolence restent cette capacité à m'élever sans peine au même rang que mon interlocuteur. Ce divertissement régule d'ailleurs la tension qui grimpe en moi de m'emporter et de me montrer virulent en déchirant le croquis que j'avais dressé de cette pseudo merveille. " Un peu comme Maximus Decimus Meridius, ce n'est pas ma famille mais mon avenir qui a été massacré. Les Etats Unis sont les champs de blé, et New York l'arène où je vais rétablir mon identité. " Avec des consonances de vengeance à travers des termes assez violents, je prenais le risque de la voir crier au terroriste. Elle n'avait toutefois rien pour prouver ce qu'elle hurlerait, et passerait au mieux pour une cinglée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

✎ à new york depuis le : 09/05/2016
✎ anniversaire : 25/12/1993
✎ messages : : 87
✎ avatar : Katherine McNamara
✎ autres persos : Zéphyr McCoy

✎ to do list : Réussir à surmonter mon épreuve et trouver l'amour


Re: Visite hors de New York [libre] || Mer 2 Nov - 10:41

Je regarde cet homme, ah non? Il ne voulait pas vendre mon image? Pourtant, de nombreuses personnes l'auraient fait. Je pousse un soupire et je me relève avec l'élégance qui sied à mon rang, les yeux toujours rougis de mes nombreuses larmes. Je l'écoute, il parle bien. Je pousse un soupire, j'allais vraiment trop loin, ce masque que je m'étais forgé il y a un an ne faisait que repousser les gens loin de moi. Je baisse la tête. Je voyais bien que mes manières, et mes paroles, ne lui plaisaient pas, mais il restait malgré tout. Je sens qu'une boule de nerfs se forme dans ma gorge...

-Je...

A peine ai je dis ce simple petit mot que j'éclate de nouveau en sanglots. Je m'approche de lui et je pose ma tête sur son torse. Il était un parfait inconnu, je le savais, je ne pouvais pas forcément avoir une parfaite confiance en lui, mais sur l'instant, j'avais réellement besoin de ça. Je m'accroche à ses vêtements et je pleure sur son torse, je n'arrive pas à m'arrêter.

-Je suis désolée... Je suis tellement désolée... Je ne voulais pas... Je voulais juste... cacher... Cacher mes sentiments...

Je reste contre lui, laissant aller mes larmes, il faudra que je parle à ma grande soeur, il faudra qu'elle sache ce qu'il m'était arrivé. Elle était plus sage que moi là dessus. Je reste, maintenant qu'il m'a vue pleurer, pourquoi ferais je semblant d'être ce que je ne suis pas?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Re: Visite hors de New York [libre] ||

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite hors de New York [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une visite d'en le champ (libre)
» [Los Angeles]Direction New-York (Libre)
» Le ministre des Haitiens hors-Haiti visite la diaspora
» Obama en chute libre ...
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APPLE PIE ™ :: Loin de New-York :: Les Hamptons-